Apprendre à voler, c'est parfois une longue route, semée de détours variés et aléatoire. Mais, quand le rêve c'est installé dans la tête des enfants, il faut bien qu'un jour, la réalité rejoigne nos souvenirs.


A propos
Texte suivant


 

« Kennedy air port to Air France 425 you are clear to land runway 31 left »

Un vol de plus sans histoire avec cette arrivée à New York aux commandes de ce merveilleux 777-300 et content de pouvoir prendre un peu de repos avant de repartir après demain pour Paris.

En dirigeant mon appareil vers la porte 46 B je me revois quelques années auparavant, 44 ans exactement, revenir à la maison sur mon scooter, de l’Aéro club des 3A à Chéragas en Algérie , avec au cœur une immense déception, une amertume liée à une grande injustice de n’avoir pas pu voler ce jour là. J’avais 16 ans passés et élève à l’École de l’Air de Cap Matifou, une bourse m’avait été accordée pour pouvoir apprendre à piloter un avion.

Ce jour là , je devais prendre ma première leçon, un rêve d’enfant qui commençait à se réaliser. « Aéroport fermé, interdiction à tout appareil de voler suite aux derniers évènements: putsch des généraux de l‘ armée française…!! » m’annonça mon instructeur. Nous étions en avril 1961 et cette triste aventure interrompra, pour un moment seulement, mon envie viscérale de voler.

Les années passèrent mais pas mon désir et en 1977 à l’aéro club Hispano Suiza de Cormeilles en Vexin en région parisienne, je volais enfin, obtenant ma licence de pilote privé le 1er août 1979.

« Kennedy ground, Air France 425 , leaving frequency, good night sirs »

Il était temps d’aller au lit, et je cliquais avec ma souris sur: « Etes vous sur de vouloir quitter Flight Simulator ? »

Et oui, c’est bien agréable de pouvoir faire de la simulation sur son P.C avec de gros appareils que nous ne piloterons jamais mais rien ne vaut la réalité et maintenant que je suis à la retraite c’est avec une joie immense que j’ai retrouvé ,depuis cet été, à l’aéro club de Montpellier le plaisir de voler à nouveau dans une ambiance sympathique, simple et conviviale.

P.S: je n’ai pas abandonné pour autant mon P.C et mes atterrissages I.L.S dans des conditions extrêmes !! Pavel JURAS - Copyright http://Aeroclub-montpellier.com

 

Aéro Club de Montpellier  Téléphone & télécopie : 04 67 5 59 38
Email : infos@aeroclub-montpellier.com